Qualité premium

Coffrets confectionnés en France - Colis soigné et papier cadeau OFFERT

Authenticité certifiée

Tous nos titres sont livrés dans l'état avec un certificat d’authenticité. Tous nos journaux sont authentiques, nous n'envoyons pas de reproduction, ni de copie.

8 millions d’exemplaires sur 2000m²

Grand choix parmi la plus grande collection de journaux et magazines de France

À la demande

Vous recherchez un titre ? Contactez notre service client pour connaître sa disponibilité

Magazine collector – Jacques Mesrine – 1979

Criminel français nommé L'Ennemi Public N°1

150,00

La cadeau comporte :

    • Le magazine authentique Paris Match MESRINE du 16/11/1979
    • Un certificat d’authenticité Musée de la Presse
    • Un papier cadeau en kraft rouge (offert)

Chaque exemplaire est un modèle complet, original et authentique paru en kiosques à l’époque, son état raconte également une partie de son histoire.

Tous nos journaux et magazines sont des exemplaires originaux et complets, livrés avec leur certificat d’authenticité.

PRIX 150,00

Si la commande est passée avant 12h,
votre colis sera expédié le jour même.

Description du produit

Paris Match n° 1590 daté du 16 novembre 1979 avec Jacques Mesrine “Les dessous de la grande traque”

Tous nos journaux et magazines et journaux sont 100 % authentiques et complets.

N’hésitez pas à nous contacter pour connaître la disponibilité d’autres numéros exceptionnels.

Contactez-nous

 

Description complète du produit

Jacques Mesrine, né le 28 décembre 1936 à Clichy-la-Garenne, est un gangster et criminel français.

Devenu « l’ennemi public numéro 1» au début des années 1970, celui qui se considère comme « le Robin des bois français » sera activement recherché pour ses nombreux braquages et crimes commis en France, mais aussi dans certains autres pays d’Europe et jusqu’au Canada. Il sera abattu par la police dix ans plus tard, dans sa voiture, en plein Paris (le 2 novembre 1979).

L’ennemi public n°1 est pris au piège par la brigade anti-gang du commissaire Broussard. A 15h15, porte de Clignancourt à Paris, Mesrine circule avec sa compagne, Sylvia Jeanjacqot. Sa BMW est bloquée par une fourgonnette banalisée duquel surgissent quatre tireurs de la brigade de recherche et d’intervention. Jacques Mesrine est abattu par 19 balles. Son amie est très grièvement blessée.